Organisation

Dans la classe, j’utilise deux méthodes spécifiques : la méthode Singapour pour les mathématiques et le livre « Réussir en grammaire » de Retz. (Cliquez sur les deux liens ci-dessus pour accéder aux articles).

La méthode Singapour étant complète (manuel + fichier élève), je n’ai pas à aller chercher d’autres supports. Je crée simplement des petits ateliers de manipulation (cartes nombres, disques nombres, tableau de numération, …) afin de compléter.

Pour Réussir en grammaire, je suis la progression proposée par le livre et j’utilise le matériel qui est mis à disposition. Cette méthode est vraiment complète car elle propose en plus des activités ritualisées qui permettent un entraînement et un réinvestissement des différentes notions.

Dans la classe j’utilise également le plan de travail. Il ne s’agit pas de tout mettre dans le plan de travail mais de guider les activités autonomes (ateliers, centres d’autonomie, travail de recherche, …).

Cette année, je me lance dans les centres d’autonomie. Un temps donné y sera dédié quotidiennement.

Je compte mettre en place un centre de :

  • Lecture
  • Ecriture
  • Création
  • Informatique
  • Ecoute
  • Mots (Etude du lexique)

Les compétences travaillées dans les centres seront évaluées en vérifiant la bonne compréhension ou non de l’exercice travaillé.

Je vous en dirai plus au fil du temps. 😉

Le tutorat est utilisé au sein de notre classe. Dans son ouvrage « Apprendre avec les pédagogies coopératives« , Sylvain Connac précise l’importance de former les tuteurs et les tutorés à leur mission. Je partage son point de vue. Nous allons dès la première semaine de classe travailler à l’élaboration de notre fiche de tuteur/trice. Qu’est-ce qu’il peut/doit faire, ne peut/doit pas faire.

Les volontaires au tutorat devront ensuite passer un brevet de tuteur/trice.

Voici un exemple de brevet proposé par Sylvain Connac : Cliquez ici

Dans le cadre des pédagogies coopératives, nous faisons également :

  • des ateliers philo ;
  • des conseils coopératifs d’élèves ;
  • travail en ateliers ;
  • travail en groupes ;
  • travail en équipes ;
  • des jeux coopératifs afin d’installer un bon climat de classe.